Faire Part mariage “homemade”

Faire Part mariage “homemade”

Comme rien ne me fait peur et après avoir consulté différents sites pour faire part de mariage entre les prix (exorbitants) de certains ou le peu de créativité des faire parts à prix plus raisonnables, j’ai décidé de retrousser mes manches et de faire les miens !

Bon je n’ai pas encore la “créativité” d’une infographiste, je me suis donc inspirée de ce qui a déjà été fait pour créer le mien.

Je voulais quelque chose de sympa, fun (comme nous!), pas trop gnangnan. J’ai donc naturellement craqué pour un modèle un brin vintage et complètement au goût du jour.

La première étape lorsque l’on veut faire son propre faire part, au delà du thème bien sûr est de réfléchir à un format puis en préparer une esquisse, une trame avec toutes les infos que l’on souhaite y mettre :

  • nom,
  • date et heure,
  • lieu,
  • carton rsvp avec au dos l’adresse retour pour le courrier,
  • une petite carte d’informations (dress code, possibilités sur place en terme d’hébergement…),
  • les numéros des témoins et/ou des futurs époux,
  • éventuellement (comme ici) : un programme, un plan.

 

Voici la liste des fournitures à se procurer :

  • du beau papier, ici j’ai pris la gamme Pollen de Clairefontaine en 210g couleur ivoire acheté chez Cultura, ne faites pas la même erreur que moi… j’ai acheté au départ deux paquets de 25 (pour une quarantaine d’invitations) mais je n’avais pas pensé au “après”. Il vous faudra, si vous souhaitez tout faire vous même, du papier pour les menus par exemple et d’autres petites attentions (que je vous montrerai plus tard) qui raviront vos invités. Je vous conseille donc de vous tourner plutôt vers la ramette, un peu plus cher à l’achat mais plus économique s’il vous faut plus de papier. Je suis allée chercher en urgence une ramette de 250feuilles à 160g (largement suffisant pour les menus) chez OfficeBureau (pas très loin du boulot) pour le même prix que le paquet de 25 !
  • du “baker’s twine” (ficelle bicolore) qui donnera un côté vintage et élégant à vos faire parts. J’ai pris la marque Toga, disponible dans les boutiques de loisirs créatifs, dont Cultura.
  • un perforateur d’angle, ici j’ai encore utilisé la marque Toga toujours acheté chez Cultura (5,59€),
  • un tampon avec design personnalisé (que j’ai créé) et réalisé chez Chanzy Tampons (10 rue Hittorf, Paris 10ème).

 

 

Faites des tests au préalable sur du papier normal (surtout pour du recto verso) pour vous assurer que les deux faces coïncides bien et vous éviter par exemple en cas de coquille ou centrage de gaspiller du beau papier. Lorsque vous êtes sûre de votre coup, lancez-vous !

A vous de jouer !

 

Répondre

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.